L'emploi a son nom de domaine sur internet

Author: Amelie Cousin

Quel est le salaire d’un juriste en propriété intellectuelle ?

De plus en plus, les entreprises industrielles sollicitent les services d’un juriste en Propriété intellectuelle. Ce dernier est un spécialiste qui maîtrise le droit des marques, et qui leur permet de protéger leurs intérêts vis-à-vis de la concurrence déloyale. Ainsi, dans un monde de plus en plus industrialisé, où la concurrence commerciale est d’envergure, cette spécialité est désormais une nécessité.

En France, les juristes de Propriété intellectuelle ont un salaire moyen plutôt raisonnable avec un tarif au taux horaire intéressant.

Généralement, pour les profils de niveaux débutants, le salaire moyen est fixé à un certain seuil. En revanche, les travailleurs les plus expérimentés peuvent percevoir bien au-delà de ce seuil au cours d’une année.

Trouver un emploi chez Conseils en Propriété Industrielle (CPI)

La mission du Conseil en Propriété industrielle est de conseiller, de représenter ou d’assister les tiers sur tous les aspects qui concernent le droit de la propriété industrielle. C’est une profession bien réglementée en France. On peut faire partie de la liste des CPI, à condition de réussir l’examen organisé à cet effet.

Acheter le nom de domaine lemploi.fr

Pour racheter un nom de domaine, il faut contacter les sociétés qui s’en occupent pour des démarches plus facilitées. Pour ce faire, les démarches auxquelles on pourrait faire face sont multiples.

D’abord, il s’agira de prendre contact avec une entreprise qui s’occupe de racheter les noms de domaines.

Suite à cela, des informations devront être envoyées à celle-ci afin qu’elle puisse les considérer pour relancer le processus. Ensuite, pour obtenir le produit, la société qui s’occupe de faire le travail va entrer dans une phase de négociation avec les détenteurs du nom de domaine lemploi.fr. Il sera donc question de proposer à cette dernière d’accepter de revendre son nom de domaine contre une certaine somme en contrepartie. Après conclusion du contrat, le nom de domaine peut désormais appartenir à son nouveau propriétaire.

Demandez à SOLIDNAMES de contacter le titulaire du nom de domaine l’emploi.fr pour savoir si il est prêt à le céder.

Pourquoi ne pas travailler comme juriste chez un bureau d’enregistrement de nom de domaine (registrar) ?

Travailler chez un registrar peut être souhaitable pour un juriste.

D’abord, l’expérience professionnelle que requiert l’environnement du bureau d’enregistrement de nom de domaine est tout à fait différente de ce qu’on apprend à la fac. Il va donc falloir réapprendre le cadre particulier du nom de domaine, un exercice passionnant. Pour cela, on doit lire de nombreux documents, comme si c’était une autre année d’étude que l’on poursuivait. De plus, la matière en elle-même est complexe si bien qu’on a besoin pour s’en sortir de l’aide des autres collègues.

Pourquoi ne pas travailler comme juriste chez un bureau d'enregistrement de nom de domaine (registrar) ?

Powered by WordPress & Theme by Anders Norén